Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog de boisette
  • le blog de boisette
  • : religions,familles, photos, diverses
  • Contact

Recherche

Archives

2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 22:32
  • Poëme écrit au camp de Neubrendenburg
  • le 17 décembre 1944. La danseuse était
  • une jeune prisonnière tchéque: Kvieta.
  • Elle avait vingt ans à la sortie du camp.
  • Elle est morte un ou deux ans après, de
  • la tuberculose.
A  une  danseuse
Danseuse au bras flexible et léger comme une aile
Danseuse, pourquoi danses-tu ?
La foule t'applaudit, mais ce n'est pas pour elle
Tu danserais autant si nul n'était venu.
Tu danserais autant car il faut que tu danses,
Mais dans ce mouvement du corps épanoui,
Dans ce geste des mains qui vibrent et s'élancent
Comme des oiseaux réjouis,
Dans ce geste du tronc qui se courbe et s'étire,
Dans ce drame émouvant qui nous parlent sans bruit,
Danseuse, que veux-tu nous dire ?

Tu danses le captif et tu danses l'esclave
Tu danserais l'amour incompris ou naissant,
Tu danses tous ceux-là qui portent des entraves,
Tous ceux-là que dévore un désir impuissant,
Mais tu saurais danser dans une heure de joie
L'ivresse du bonheur que le hasard t'envoie,
Même si pas un oeil ne peut t'apercevoir
Et sans public et sans miroir....
 
Danseuse, dis, lorsque tu danses
Ne serait-ce pas pour délivrer
Quelque chose en prison dans ce corps de souffrance
Quelque chose qui chante et qui voudrait pleurer ?
Danseuse en admirant la grâce de tes gestes,
Je songeais que la danse est peut-être un effort
Pour liberer l'esprit de ce carcan funeste
Où l'emprisonne notre corps?


Mais le corps est si beau et la joie est si pure
Quand on le voit ainsi défier la gravité,
Que je comprends comment le corps se transfigure
Et la chair doit ressusciter !


Mais toi qui sais, ô toi qui danses,
Toi pour qui ce monde est connu,
Réponds-moi donc ce que tu penses;
Danseuse, pourquoi danses-tu ?

MM


Micheline Maurel a été déportée de fin Août 1943
à fin mai 1945. C'est ma soeur ainée.
Elle a écrit :entre autres " La vie normale" qui a remporté
"le prix des critiques "en 1956.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Boisette - dans Poëmes
commenter cet article

commentaires

Serge 13/03/2009 03:14

De retour en visite sur ton blogue ou je m'égare de page en page....Bravo

Boisette 13/03/2009 21:34


Merci, Serge, ce que tu m'écris est très gentil et me touche beaucoup.
Je t'ambrasse et à bientôt.  


vita 09/03/2009 08:16

bonjour de VITA

Boisette 09/03/2009 15:51


Merci Vita et bonne semaine 


LUCQUIAUD 27/02/2009 00:57

Une bien jolie poésie ...La danse libère le corps de ses pesanteurslibère l'âme de ses loudeurs Elle rend libre l'Esprit pour transcender le corps ...La danse mérite nos efforts La danse  comme essorBonne Nuit  amie Boisette .Bises des farfadets  

Boisette 27/02/2009 01:46


Merci, j'aime aussi beaucoup ce poême écrit par ma soeur dans des conditions douloureuses puisqu'elle était déportée en 1943 à Rawensbruck. Ses compagnes d'unfortunes lui demandaient d'écrire et
c'est dans ce camp qu'elle a connu cette jeune danseuse qui les ravissait toutes malgré les conditions épouvantables dans lesquelles elles vivaient.
Amicalement je vous embrasse toute la famille des farfadets.


delphine alpin ricaud 15/02/2009 16:18

magnifique Boisette! Sublimé par la mort de son auteur mais qui résume bien la grâce des véritables artistes. Bisoussss et merci!

Louly cot cot cot !!! :0091: :0075: 14/02/2009 10:09

très bonne journée boisette !

Articles Récents

Pages